La traite automatique - de quoi s'agit-il ?

Robots de traite dans une salle de traite

Aujourd'hui, on constate globalement que les populations vivent plus dans les villes que dans les zones rurales. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime qu'en 2030, 6 personnes sur 10 vivront en ville et qu'en 2050, cette proportion atteindra 7 personnes sur 10. La croissance exponentielle des villes et la formation rapide d'une classe moyenne mondiale signifient que la consommation de produits à valeur ajoutée, tels que les produits laitiers, devrait considérablement augmenter au cours des prochaines décennies.

S'assurer que la production mondiale de lait puisse répondre aux futurs besoins signifie que nous devons trouver encore plus de moyens pour produire plus efficacement des produits laitiers comme le lait et d'autres aliments. La solution, ce sont le développement durable et une vision à long terme de la production alimentaire en termes de réduction de l'impact environnemental et en encourageant la stabilité économique requise pour pouvoir faire fonctionner une entreprise dans un marché compétitif tel que celui de la production alimentaire.

La traite automatique désigne la traite des animaux laitiers sans intervention humaine. L'extraction du lait est l'une des activités de la production laitière pouvant être automatisée. Les éleveurs peuvent, par exemple, utiliser les portes semi-automatiques ou automatiques pour contrôler la circulation des animaux ; il existe des systèmes de dépose automatique des faisceaux trayeurs pouvant être utilisés pour déposer les équipements de traite des animaux, ainsi que des systèmes de pulvérisation des trayons automatiques pour laver et désinfecter les trayons.

Les éleveurs peuvent choisir le niveau d'automatisation répondant le mieux à leurs besoins.

Les systèmes de traite automatisés (AMS) ont été conçus pour rendre les exploitations laitières plus efficaces et rentables sans le travail difficile. Les systèmes de traite automatisés sont commercialisés depuis le début des années 90 et permettent aux producteurs laitiers de réduire de manière significative la charge de travail manuelle liée à la traite. En plus de réduire les frais de personnel et d'éviter les problèmes de disponibilité par exemple, les systèmes de traite automatisés permettent aux éleveurs de consacrer plus de temps à la gestion de leur exploitation et aux activités d'alimentation, d'élevage, de santé et d'hygiène - et de disposer de plus de temps pour les loisirs et leurs familles. Pour l'éleveur, cela se traduit par une amélioration de la qualité de vie. Ils ont également permis d'améliorer le confort et la longévité des animaux.

Les systèmes de traite automatisés sont des solutions complètes qui permettent d'automatiser les procédés d'alimentation, de traite, d'analyses, de reproduction et de refroidissement. Chaque maillon de la chaîne génère les données et les critères de performance nécessaires qui peuvent ensuite être analysés en vue de réduire les coûts d'alimentation, d'améliorer les performances d'élevage, la santé et la productivité des vaches.

Y a-t-il une différence entre la traite automatique et la traite robotisée ?

Aujourd'hui les termes "traite automatique" et "traite robotisée" désignent tous deux l'extraction du lait des animaux sans intervention humaine.

Parmi les systèmes de traite automatisés DeLaval, vous trouverez une machine à traire par quartier, un système de positionnement des trayons, un bras de traite robotisé, la dépose automatique des gobelets trayeurs et un système de portes pour contrôler la circulation des animaux. Pour terminer, le système de gestion DelPro contrôle et analyse les données.

Pourquoi choisir un robot de traite ?

Pour toute question, nous vous invitons à contacter le représentant commercial local de votre pays .

At DeLaval we use cookies to make your website experience better. You can change your web browser settings if you do not allow cookies or do not want cookies to be saved. Read more about how DeLaval handles cookies. I have read and accepted the information on how DeLaval handles cookies.